• Nous contacter : +33 1 42 50 04 58
  • contact@flmne.org

Naturopathie par correspondance - 1er Degré

Trouver une formation

Naturopathie par correspondance – 1er Degré

Public concerné

A qui s’adresse la formation de Naturopathie 1er Degré ?

A toute personne titulaire d’un baccalauréat désireuse de conseiller la naturopathie dans un cercle personnel et familial.

Validation de la formation

Pour valider cette formation, un mémoire de fin d’études de 30 à 40 pages est demandé au stagiaire à l’issue de ses 2 ans de formation.

Un Certificat de Naturopathie de 1er Degré est ainsi délivré si ce travail correspond aux attentes du Directeur pédagogique.

Aller plus et se professionnaliser en Naturopathie

Pour exercer professionnellement le métier de (Praticien de Santé)-Naturopathe, 4 possibilités s’offrent à vous :

  • Suivre le cycle de séminaires en week-end à Paris (48 sessions de formations en weekend en 2 ou 4 ans, soit 624 heures frontales et 1248 heures d’autoformation)
  • Suivre le cycle de séminaires en semaine à Nantes (18 sessions de formations en semaine en 2 ou 4 ans, soit 630 heures frontales et 1260 heures d’autoformation)
  • Suivre le cycle en semaine d’Educateur de Santé puis intégrer la deuxième année du cycle de naturopathie en weekend
  • Suivre le cycle de cours par correspondance (1er Degré de Naturopathie, en 2 années) puis suivre la deuxième année du cycle de naturopathie en weekend (vers le 2nd Degré de Naturopathie). L’intégration à cette formation n’est pas automatique et s’établit en concertation avec le responsable des formations, puisque comportant des stages « passerelles » de consolidation des acquis obligatoires.

Pour la certification de 2nd Degré, le stagiaire doit suivre :

soit à PARIS

la 2ème année de naturopathie en cycle intensif par weekend. L’accès à celle-ci est conditionné à l’inscription au stage de mise à niveau en anatomie-physiologie-pathologie (en surcout) ainsi qu’aux 4 cours de 1ère année sur les fondements de la médecine naturelle dispensés par M Roland FIETTA (sans surcoût si réservés sur les 4 séminaires offerts au moment de l’inscription).

Soit à NANTES :

La deuxième Année du cycle en semaines (9 sessions de 5 jours).

Après examen de la bonne assiduité des sessions de formation (contrôle continu), un certificat de Naturopathie de 2nd Degré est délivré au stagiaire.

Dans les deux cas, il est conseillé de suivre la formation de Prévention et secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) auprès de la Sécurité Civile ou de la Croix Rouge Française ou tout autre organisme de formation professionnelle compétent.

Délivrance d’un Certificat de PRATICIEN DE SANTE – NATUROPATHE aux stagiaires ayant suivi assiduité les 3 stages de mise à niveau et de perfectionnement en anatomie, physiologie et pathologie ou pouvant se prévaloir d’études spécifiques équivalentes (professions et/ou études de santé).

Après des études de Naturopathie ou d’Educateur de Santé, le stagiaire souhaitant approfondir ses connaissances peut se tourner vers des formations professionnelles plus « techniques », telles que l’Aromathérapie, la Réflexologie (podoréflexologie, auriculoréflexologie et rhinoréflexologie). La certification alors appliquée sera : praticien de santé naturopathe – réflexologue, praticien de santé – naturopathe, etc…

Contenu du Programme

Programme de la formation (1ère année) :

Contenu de la formation - 1ère Année

13 livrets pour approximativement 913 pages représentant :

  • 250 heures de travail personnel par an (pour assimiler les cours, effectuer les recherches complémentaires, lire la liste bibliographique, préparer les devoirs de contrôle des connaissances proposé à la fin de chaque cours et rédiger le mémoire de fin d’étude)
  • 26 heures de cours collectifs par an (accès gratuit à 2 séminaires en week-end, avec attestation de présence).

1. Introduction à la naturopathie (56 pages)

Retour aux sources. Historique. Légitimité sociale et de la validité scientifique. Une médecine à part entière (conception de la maladie, respect des lois de la Nature). Dr Carton. Médecine holistique. 3 grands principes de base (vitalisme, humorisme, naturisme). 3 grandes spécificités (unicité morbide, toxémie, terrain). 3 terrains (colloïdal, cristalloïde et mixte). Bibliographie. Jeux-questions.

2. Grandes médecines anciennes (67 pages)

« Grands esprits” qui ont fait avancer le monde. Véda de la Médecine : traditions orientales, sciences occidentales. Naissance de la médecine. Grandes médecines : chinoise, tibétaine, égyptienne, hébraïque, grecque, essénienne, anthroposophique, expérimentale.

3. Biologie de base (65 pages)

Constituants chimiques de la matière vivante (protides, glucides, lipides, acides nucléiques). Métabolisme cellulaire (anabolisme, catabolisme). Constituants de la cellule, mitose en 4 phases. Classification des tissus (épithélial, osseux, conjonctif, cartilagineux, musculaire, nerveux). Sang, lymphe, névroglie, hémogramme.

4. Bases de chimie et de biochimie (60 pages)

RAPPELS DE CHIMIE INDISPENSABLES
LES CONSTITUANTS DE LA MATIÈRE – L’atome est la plus petite partie insécable d’un élément chimique – Eléments chimiques et atomes – Tableau de Mendeleïev – Symboles des éléments chimiques les plus présents dans le monde vivant (donc dans les aliments)- Disposition des électrons autour du noyau – Intérêt du tableau périodique  – La règle de l’octet – Les ions positifs (cations) et les ions négatifs (anions) – Les unités en chimie.
LES DEUX TYPES DE LIAISON CHIMIQUE – Les liaisons ioniques et sels – Liaison covalente et molécules – Le nom des molécules ou nomenclature – Liaisons simples et liaisons multiples – Polarisation des liaisons covalentes – Les états de la matière.
LA RÉACTION CHIMIQUE – Définition – L’équation chimique – Aspect énergétique d’une réaction chimique – Les catalyseurs – Quelques exemples de réactions chimiques courantes.
ACIDES ET BASES – Définitions – Définition du pH – La mesure du pH – Quelques valeurs du pH dans l’organisme – L’eau ; un liquide amphotère : à la fois acide et base – Acides forts, acides faibles, notion de pKa – Les réactions acide-base.

NOTIONS DE CHIMIE ORGANIQUE : LA CHIMIE DE LA VIE
LES ÉLÉMENTS CHIMIQUES DE BASE – La matière vivante – les molécules organiques sont des molécules complexes – On représente une molécule organique par différentes «formules»  – Les modèles de représentation des molécules – Chaînes carbonées et radicaux.
NOMENCLATURE – Principaux groupes fonctionnels – La nomenclature des alcanes – Nomenclature des cycloalcanes – La nomenclature des halogénoalcanes – La nomenclature des composés organométalliques – La nomenclature des alcools – La nomenclature des éthers – La nomenclature des analogues soufrés des alcools et des éthers. – La nomenclature des alcènes – La nomenclature des alcynes – La nomenclature des composés du benzène – La nomenclature des acides carboxyliques – La nomenclature des aldéhydes et des cétones-  La nomenclature des anhydrides – La nomenclature des halogénures d’acide ou acyle – La nomenclature des esters – La nomenclature des amides – La nomenclature des amines.
NOTION D’ISOMERIE – Les types de réactions les plus courantes en biochimie.

5. Bases de biochimie alimentaire 2 tomes (90 pages)

LES COMPOSES MINERAUX – L’eau : H2O – Les minéraux
LES COMPOSES ORGANIQUES  – les composés énergétiques ou macro-nutriments avec : glucides, protides, lipides et acides nucléiques – les micro-nutriments avec vitamines, phytonutriments et enzymes
LES GLUCIDES – Définitions – Constitutions des glucides ou hydrates de carbone – les dérivés des oses
LES PROTIDES – Définitions  Les acides aminés – Les peptides – Les protéines – Les hétéroprotéines – les bases azotées
LES LIPIDES – Définitions – Les acides gras – Propriétés physiques et chimiques des différents acides gras – Noms et formules des principaux acides gras alimentaires – Les lipides simples – Les lipides complexes
LES NUTRIMENTS NON ENERGETIQUES – LES VITAMINES – Les pseudo-vitamines – Vitamines en compléments : naturelles ou de synthèse ?
LES MINERAUX ET OLIGO-ELEMENTS – Les minéraux – Les oligo-éléments
LES ANTI-OXYDANTS ET LES COMPOSES PHYTOCHIMIQUES – Qu’est qu’un anti-oxydant ? – Les composés phyto-chimiques ou phyto-nutriments – LES ENZYMES
LES XENOBIOTIQUES ET NUTRIMENTS NOCIFS PRESENTS DANS L’ALIMENTATION – Les métaux lourds –  les résidus de pesticides – les additifs alimentaires – les molécules de Maillard

6. Connaissance des Aliments 2 tomes (110 pages)

RAPPELS
LES ALIMENTS SOURCES DE PROTEINES  – Les principaux aliments sources de protéines  – Qualité nutritionnelle des protéines – Complémentation des protéines
LES SOURCES DE PROTEINES ANIMALES  – Les viandes de boucherie (boeuf, veau, porc, agneau, mouton) – La charcuterie  – Les volailles et autres animaux de basse-cour  – Les abats – Les poissons –  Les fruits de mer – Les oeufs – Produits laitiers et fromages
LES SOURCES DE PROTEINES VEGETALES – Les associations céréales + légumineuses – Le soja (Glycine max) – Le « filtrat » de soja et le tofu –  Crèmes desserts, « crème fraîche », yaourts, boissons aromatisées – Les Matières Protéiques Végétales (M P V) –  Sauces et pâtes de soja fermenté – Les algues – Les graines oléagineuses – Aliments “compléments” riches en protéines
SOURCES ALIMENTAIRES DE LIPIDES – Sources visibles et sources cachées – On peut classer les aliments et les graisses d’ajout selon leurs apports dans les différentes catégories d’acides gras – Traitements et modifications des corps gras  -Intérêt nutritionnel des huiles de première pression à froid – Propriétés nutritionnelles et « thérapeutiques » des huiles ppf – Les margarines non hydrogénées – La graisse de palme – La graisse de coco ou huile de coprah – Les purées d’oléagineux – Le beurre  – La crème fraîche – Le saindoux (le gras de boeuf, le suif) – Les graisses de canard et d’oie –  En pratique : quels gras choisir pour quel usage ?
LES ALIMENTS SOURCES DE GLUCIDES – Les céréales – Les légumineuses  – Les tubercules riches en amidon – Les fruits frais – Les fruits séchés – Les produits sucrants – Les édulcorants, sucres de synthèse et produits « light »
LES LEGUMES VERTS  – Les légumes appartiennent à des familles botaniques très variées – Intérêt nutritionnel des légumes
HERBES AROMATIQUES, FINES HERBES, CHAMPIGNONS PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES, FLEURS –  Les épices, les fines herbes et les herbes aromatiques –  Les champignons – Les plantes sauvages comestibles – Les fleurs comestibles
RESUME ET TABLEAUX RECAPITULATIFS – IMPACT DES METHODES DE CULTURE, DES TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES ET DES CUISSONS SUR LA QUALITE DE NOS ALIMENTS-  Intérêt nutritionnel des produits biologiques – Absence de résidus phytosanitaires – Rappels sur les risques pour la santé liés à la présence de certains résidus phytosanitaires – Absence d’OGM – Plus grande teneur en matière sèche – Plus grande teneur en vitamines, minéraux et oligo-éléments – Absence d’additifs dans les produits transformés – Conséquences du raffinage sur la qualité nutritionnelle des aliments.
NOUVELLES TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES ET IMPACT SUR LA QUALITE ALIMENTAIRE – Les techniques de conservation – Traitements thermiques industriels (UHT, micro-ondes) – Les cuissons ménagères

7. Digestion et Métabolisme des Aliments - Besoins Nutritionnels - Notions d'équilibre Alimentaire 2 tomes (92 pages)

DIGESTION DES ALIMENTS ♦

La digestion est assurée par un ensemble d’organes formant l’appareil digestif – Différentes phases de la digestion – La mastication – l’insalivation – L’estomac [ Description anatomique – Le duodénum proximal – Fonctions du canal pylorique – Les sécrétions gastriques – La digestion au niveau de l’estomac ] – L’intestin grêle [Description anatomique du grêle – Description anatomique du duodénum – Le jéjunum et l’iléon – La valvule iléo-caecale ou valvule de Bauhin – La muqueuse du grêle- La physiologie du grêle – Les enzymes ont un rôle primordial dans le processus digestif – La flore du grêle] – Le colon [ Anatomie du gros intestin – La muqueuse colique – La flore colique – Les différentes fonctions de la flore – La digestion colique ] – Digestion des glucides  – Digestion des protéines – Digestion des lipides – Assimilation des minéraux et vitamines.

LE MÉTABOLISME DES NUTRIMENTS AU CŒUR DES CELLULES ♦

Généralités – Métabolisme des acides aminés : la synthèse de nos propres protéines [La biosynthèse des protéines ou protéogénèse – Rôle principal des protides ou protéines – La dégradation des protéines intracellulaires (protéolyse) – Métabolismes de protéines particulières : les bases puriques] – Métabolisme des acides gras [Généralités – Le catabolisme des acides gras ou β-oxydation – La biosynthèse des triglycérides – La biosynthèse des acides gras – Le métabolisme du cholestérol – Synthèse des lipoprotéines de transport des lipides et du cholestérol] – Métabolisme des glucides [La glycolyse (voie d’Embden-Meyerhof) – La voie des pentoses phosphates – Le métabolisme du fructose – Le métabolisme du galactose – Le métabolisme du glycogène – La néoglucogénèse – Le cycle de Krebs ou cycle de l’acide citrique].

ÉLIMINATION ET ÉVACUATION DES DÉCHETS MÉTABOLIQUES

MÉTABOLISME DES DÉCHETS ACIDES – ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE – STRESS OXYDATIF 

La constance du milieu intérieur – Quelques valeurs du pH dans l’organisme – Métabolisme et pH – Origines des acides présents dans l’organisme et le milieu sanguin – La régulation du pH est assuré par des systèmes tampons – Élimination des acides de l’organisme – Accumulation des acides dans l’organisme – Les causes d’une accumulation de déchets acides – Les causes alimentaires – Les aliments acidifiants – Les aliments alcalinisants – L’indice PRAL – Autres « causes » alimentaires de l’acidose – Les conséquences d’une acidose –  Comment contrôler le pH de son organisme ? – Exercice – Le stress oxydatif – Les conséquences sanitaires du « stress oxydatif » – L’indice ORAC – Comment optimiser son propre ORAC ? – Exemple d’une journée riche en ORAC.

8. Réflexologie (77 pages)

Réflexothérapies, méthodes de relaxation (Jacobson, training autogène). Zones réflexes, voûte plantaire. Fasciathérapie, drainage lymphatique manuel. Posturologie, déséquilibre : pieds, yeux, manducation, cicatrices. Massage et cellulite. Choix des HE. Auriculothérapie. Neuralthérapie.

9. Oligothérapie (49 pages)

Elémentothérapie. Personnalité biologique relationnelle. Terrain et diathèses (allergique, anergique, hyposthénique, dystonique). Indications en médecine fonctionnelle. Apports conseillés. Activités pharmacologiques de quelques éléments. Oligo-éléments dans les aliments. Le zinc, élément clé. Intérêt du bilan oligo-élémentaire. Thérapeutique palliative. Eau de mer, la santé à ses origines. Vitamines D, E, F

10. Bilan de santé, exploration du terrain (35 pages)

Importance du terrain. Constitutions (carbonique, phosphorique, fluorique). Diathèses : psore, luèse, sycose et tuberculinisme. Morphopsychologie. Ex. de typologies. La langue. Pulsologie (MTC). Numérologie.

11. Iridologie (38 pages)

La santé au fond des yeux. Moyen de contrôle. Matériels d’observation, signes iriens essentiels. Pupille : tâches, altérations et traductions iriennes. Les différents secteurs iriens (somatotopie irienne). Signes constitutionnels (fluorique, carbonique, phosphorique).

12. Botanique Pratique 2 tomes (93 pages)

Feuille, tige, inflorescences, fleur, périanthe, androcée (étamines), gynécée (pistil), racine, carpelles (ovaires), fruits (akènes, drupes, caryopses, samares). Bibliographie. Tableaux.

13. Gastro-entérologie (81 pages)

Moyens d’exploration techniques.Appareil digestif, anatomie, physiologie, physiopathologie. Foie, vésicule biliaire. Pathologies : aérophagie, dyspepsie, gastrite, ulcère, colite, constipation, diarrhée, colon irritable, plantes adaptées. Monographies : réglisse, figuier, badiane, coriandre.

Section vide. Éditez une page pour ajouter du contenu ici

Programme de la formation (2ème année) :

Contenu de la formation 2ème Année

13 livrets pour approximativement 808 pages représentant :

  • 250 heures de travail personnel par an (pour assimiler les cours, effectuer les recherches complémentaires, lire la liste bibliographique, préparer les devoirs de contrôle des connaissances proposé à la fin de chaque cours et rédiger le mémoire de fin d’étude)
  • 26 heures de cours collectifs par an (accès gratuit à 2 séminaires en week-end, avec attestation de présence).

1. Pathologies infectieuses (59 pages)

Infection, résistance, terrain, germe. Traitements antibiotiques, effets, indications, limites, inconvénients. Classification et mode d’action des antibiotiques. Pathologies ORL. Infections, fièvre, parades (phyto, homéo, oligo-éléments). Grippe : prévention, traitement. Conseils diététiques (épisode infectieux). HE. Aromatogramme.

2. Maladies métaboliques et de la Nutrition (101 p.)

Diabète, complications : vasculaires, infectieuses, impuissance. Plantes hypoglycémiantes. Conseils de régime. Teneur des aliments en glucides. Goutte. Mécanisme de l’hyperuricémie. Plantes uricolytiques. Obésité, 6 explications. Plantes, homéopathie, acupuncture. Maigreur. Hyperlipidémie. Hypercholestérolémie. Artériosclérose

3. Harmonie de Vie, vitalité alimentaire (55 p.)

 Santé à la carte. Alimentation équilibrée, 5 principes de base. Diététique individualisée selon constitution. Nutriments pour vaincre le stress. Acides gras essentiels. Harmoniser sa vitalité avec l’énergétique de la saison. Cures et monodiètes. Qualité des aliments. Histoire du vin (remède contre l’infarctus). Enquêtes Monica, Hugo, Suvimax.

4. Agrobiologie (46 p.)

Lutte biologique, Agro-systèmes. Aliments biologiques. Alternatives à l’agriculture productiviste (assolements, engrais verts). Qualité des produits agrobiologiques. Techniques d’agriculture biologique. Compost.

5. Techniques d'investigation (45 p.)

Phytothérapie informatique (bilan CEIA). Effet Kirlian, iridologie, analyse bioélectronique. Radiesthésie, astrologie médicale. Analyse minérale des cheveux. Numérologie. Fleurs de Bach. Cristallisations sensibles

6. Ethnomédecine (45 p.)

Anthropologie médicale : maladie, diagnostic, traitement en milieu traditionnel. « Part manquante” de la médecine occidentale. Pont entre biologie et culture. Remèdes efficaces contre les grands fléaux (paludisme, verminose, amibiase, drépanocytose, hépatites…). Pluralisme thérapeutique. Guérisseur, sciences humaines, aide humanitaire, MAPN, réalisations.

7. Maladies de l'appareil ostéo-articulaire (42 p.)

Classification des plantes anti-rhumatismales et antalgiques. Classification des rhumatismes (arthrite, arthrose). Examens de labo. Inflammation. Plantes anti-inflammatoires. Arthrose, reconstituer le cartilage. Anti-radicaux libres. AGPI. Goutte, ostéoporose, crampes musculaires. Oligo-éléments. En savoir plus? Consulter le programme du stage en weekend.

8. Approche Psychosomatique (61 p.)

Problèmes « psy » actuels. Rapports psychiatrie/médecine. Psychosomatique Plantes sédatives, anti-spasmodiques, hypnotiques. Dépressions. Insomnies (symptomatique et secondaire). Stress, mécanisme biochimique. Alimentation. Plantes adaptogènes ou harmoniques. Spasmophilie, trac, chocs émotionnels. En savoir plus? Consulter le programme du stage en weekend.

9. Dermatologie (89 p.)

Embryologie. Feuillet commun peau/cerveau, plantes. Excipients, cosmétologie. Acné, eczéma, mycose, zona, psoriasis. FT : abcès, furoncles, anthrax, panaris. Alopécies, verrues. Pathologies quotidiennes : piqûres, contusions, plaies, herpès, aphtes, brûlures, vergetures. Croquis et topographies. En savoir plus? Consulter le programme du stage en weekend.

10. Gynécologie (75 p.)

Examens. Rôle du laboratoire. 28 jours de la vie d’une femme. Plantes utilisables. Plantes folliculin-like. Leucorrhée, aménorrhée, dysménorrhée, syndrome prémenstruel. Métrorragies. Ménorragies. Periménopauseet ménopause, complications. Pathologies du sein : mastose, nodule, tumeur, écoulement. Contraception : officielle et avec les plantesEn savoir plus?Consulter le programme du stage en weekend.

11. Alimentation équilibrée (40 p.)

Aliment matière. Différentes théories : compatibilités alimentaires (calories, éléments vitaux, le crû, bioélectronique, l’individualisation). Systèmes alimentaires. Aliment énergie (entropie, chronobiologie), « les 5 éléments ». Aliment Pensée/Amour. Nourriture du corps, nourriture de l’âme (anthroposophie). Manger moins, manger mieux. Associations alimentaires. Compatibilités. Tableaux. Sports et diététique. Troubles du comportement (anorexie, boulimie). En savoir plus? Consulter le programme du stage en weekend.

12. Principes homéopathiques (50 p.)

Historique. Théorie : méthodologie de la similitude, loi fondamentale de l’infinitésimalité. Remèdes : origine, fabrication, dilutions, règles d’utilisation. En savoir plus? Programme de la formation complète.

13. Thérapies Energétiques complémentaires (45 p.)

Nez, oreille, pied : méthodes somatotopiques. Chromatothérapie, musicothérapie, oligothérapie, organothérapie, neuralthérapie, balnéothérapie, lithothérapie. Négativation électrique. En savoir plus?Programme de Médecine énergétique.

TARIF DE LA FORMATION

Inscription individuelle : 1 495 € par année

Leave a reply

Inscrivez-vous
Newsletter